Follow:
Road Trip dand le TOP END, NT

Kakadu’s King et le pêcheur

 Be Crocwise car Kakadu’s King règne ici bas.
Il est connu pour être opportuniste, il ne laisse jamais s’échapper ce qui passe inopinément à sa portée. Kakadu’s king est unique en son genre, il pleure mais il a beaucoup de sang froid, il n’arrête jamais de grandir et peut vivre une centaine d’années dans une eau douce ou salée. Sa plus grande qualité : il sait patienter, des heures, des jours, des mois…
Le local lui, il aime la pêche, la pêche au Barramundi pour être exacte.
Pour cela, il s’aventure sur de petites embarcations sur lesquelles ni vous, ni moi, ne nous risquerions jamais tout en sachant pertinemment que sous ces eaux troubles et boueuses, attend, guette, camouflé et patient Kakadu’s king… Il peut rester des heures sous l’eau sans bouger ni respirer, à observer de son grand œil jaune d’un autre temps.
Le pêcheur lui, de son côté, prend ses aises.
Ca fait des années qu’il vient ici, il aime le coin et ça fait d’ailleurs plusieurs jours de suite qu’il revient au même endroit, qu’il pêche sur son petit bateau pendant des heures, qu’il se penche au dessus de l’eau pour remplir son seau dans la rivière. Cette petite routine s’inscrit vite dans le cerveau reptilien de notre Kakadu’s king.
Et puis soudain, c’est la fois de trop, le seau de trop…
  Le pêcheur s’est penché et Kakadu’s king a décidé qu’il était enfin temps de manger.. 4,5 mètres d’écailles, 800 kg de muscles, environ 60 dents affûtées qui jaillissent de l’eau et la mâchoire la plus puissante du monde se referme :
c’est croqué, le pécheur qui croyait prendre est à son tour pêché..
_
C’est vrai que c’est le 3ème incident mortel cette année et le local, bah il n’est pas content, car il y a plusieurs années quand Kakadu’s king était encore chassé, presque éradiqué car pas encore protégé, il pouvait pêcher et se baigner tranquillement… Donc il s’indigne et il râle le local en oubliant comme toujours que Kakadu’s king belongs here, il était là bien avant lui.
Share on
Leave a comment

Par ici pour plus d'aventures !

2 petits mots

  • Répondre Marie

    Brrrr! Je ne prendrai pas le risque… On a du mal à comprendre les locaux qui osent…
    Respect mon grand ! 😆

    Merci à vous pour les reportages et magnifiques photos! Toujours au top!

    20 octobre 2014 at 9 h 02 min
  • Répondre Sabine

    C’est vrai que quand on regarde les rapports d’incidents, il n’y a que des accidents  »bêtes » et quasiment que des Australiens… En tout cas, nous on vraiment adoré observer les crocodiles dans leur milieu naturel, de loin à travers de super jumelles ou le téléobjectif de l’appareil photo. 😉

    20 octobre 2014 at 9 h 03 min
  • Envie de me laisser un petit mot ?

    Translate »