Follow:
Expatriation, Humeur

Pourquoi j’aime être expatriée ?

 

Ah la mère Patrie, on l’aime on la critique et parfois on la quitte ! Mais pourquoi donc faire le choix de laisser sa famille, sa culture, sa maison derrière soi ? Pour plein de raisons et voici les miennes :

Engagez vous qu’y disaient, vous verrez du Pays !

Découvrir un nouvel endroit c’est toujours grisant, savoir aussi qu’on ne va pas y rester longtemps ça nous évite (un peu) de procrastiner, on se donne donc les moyens de découvrir et de visiter ! Quand on reste plus ou moins 1 an au même endroit ça ne laisse pas le temps de s’ennuyer et même si c’est toujours très (hyper supra méga) stressant de ne pas savoir où l’on va atterrir après, c’est aussi drôlement excitant ! Ca me fait un peu peur d’ailleurs de ne jamais vraiment trouver l’endroit ou l’on voudra  »s’installer » plus tard !

 Apprivoiser une nouvelle culture

C’est vrai que d’un oeil extérieur on peut se dire, l’Australie c’est un peu la même chose que la France, on a les mêmes idées, les mêmes valeurs… Mais que néni, si je vous dis : Malcolm Turnbull, SBS 1, Woolworth, The Block, Guy Sebastian, Freo, Michael Clarke… Vous n’avez aucune idée de quoi ou de qui je parle ! L’Australie c’est des cultures, des opinions, des visions différentes des nôtres. Et avoir conscience que tout n’est pas comme en France, cela permet de s’ouvrir et d’avoir un tout autre regard sur soi et sur les autres.

Apprendre dans une langue étrangère

L’anglais, on sait tous le parler ou presque, en tout cas se faire comprendre.. Mais parler anglais, vraiment, tous les jours, dans tous les contextes, comprendre les blagues.. C’est une toute autre histoire ! Je suis vraiment contente de parler mieux anglais même si il y a encore beaucoup beaucoup de progrès à faire ! Parler anglais, ça me permet de prendre confiance en moi et en mes capacités, appeler les administrations australiennes, aller chez le médecin… Ces situations stressantes ne me font plus peur ! Prochaine étape : trouver un boulot dans un environnement 100 % anglais 😀

S’écrire une histoire à deux

Ne vous méprenez pas, nos familles nous manquent, mais n’être que tous les deux à profiter et à affronter l’expatriation, ça nous rend plus forts. Nous partageons plein de souvenirs et d’expériences inoubliables que l’on pourra toujours se remémorer dans nos vieux jours ! C’est précieux le temps à deux, et nous rattrapons un petit peu ce temps perdu que nous n’avons pas eu au début de notre relation à cause de cette même expatriation…

Voyager en famille et entre amis

Tous les expats vous le diront, rentrer en France pour les congés, c’est tout sauf des vacances.. On court partout, tout le temps et on voit et fait la moitié des choses qu’on avait prévu. Il fallait s’y attendre avec un emploi du temps digne d’un président mais sans airforce one 😛 Mais quand la famille ou les amis débarquent pour vous rendre visite, ce n’est que du bonheur ! Quel plaisir de découvrir ensemble ou de faire découvrir son pays d’adoption !

Aller à l’essentiel et retrouver des plaisirs simples

Quand on déménage souvent, on ne peut pas se permettre d’accumuler, il faut se restreindre constamment sur le côté matériel et ce n’est pas plus mal ! En tout cas moi ça me va et puisqu’on ne peut pas être attaché à tout, on ne garde que l’essentiel ! Et puis, ça peut paraitre paradoxal mais être privé de ses habitudes, c’est comprendre que tout n’est pas acquis et ça permet de retrouver des plaisirs simples. Manger une bonne baguette, un bon croissant, un jambon beurre… C’est comme être attablé à un 5 étoiles !

Je suis heureuse d’être expatriée, j’ai toujours voulu aussi loin que je me souvienne vivre loin, aller ailleurs… Certains comprendront, d’autres pas du tout… Et heureusement que nous sommes tous différents !

Et vous, avez vous déjà réfléchi à partir vivre dans un autre pays ? 

Et si vous êtes déjà « ailleurs », qu’est ce qui vous a poussé à partir ? 

Share on
Leave a comment

Par ici pour plus d'aventures !

20 petits mots

  • Répondre Liliane

    Au petit déjeuner, sous la pluie, à Paris, ça donne très envie !!
    Gros Bisous à tous les 2 et continuez de vous construire plein de souvenirs … Vous me manquez aussi !!

    6 octobre 2015 at 17 h 06 min
    • Répondre Sabine

      Tu nous manques aussi ma petite Liliane, il faut qu’on se fasse un coucou, ça fait trop trop longtemps !!
      C’est vrai que l’automne pointe le bout de son nez chez vous 🙁 . Ici on est passé directement de l’hiver à l’été en une semaine… La semaine dernière on mettait encore les gants et les bonnets pour sortir le soir tellement il faisait froid et là il fait plus de 30°C… Mais bon on va éviter de se plaindre !
      Plein de gros bisous et courage pour la pluie

      6 octobre 2015 at 17 h 31 min
  • Répondre Marié Anne

    Coucou Sabine!
    Profitez bien de ce cocon a 2 a l’autre bout du monde plein de merveilleux endroits a visiter!
    Strasbourg c’est aussi un peu l’expatriation à petite échelle! Et très souvent les amis me manquent aussi!
    Alors vivent les nouvelles technologies!
    Bisous a vous 2!!

    6 octobre 2015 at 17 h 47 min
    • Répondre Sabine

      C’est vrai que la distance, quelle qu’elle soit, c’est le plus difficile à gérer… Mais tant qu’on a son cocon, on fait avec !
      Plein de bisous à vous deux 😀

      6 octobre 2015 at 21 h 47 min
  • Répondre figaro

    Hello ma tite cousine !
    Que d’aventures ! Profitez au max et faites vous pleins de souvenirs. Souvenirs qu’il faudra partager !
    Tu réalises un des mes plus grands rêves, alors continue à partager !!!
    Des bisous à vous 2 !!!

    6 octobre 2015 at 19 h 20 min
    • Répondre Sabine

      Coucou mon grand cousin 😛
      Ca fait très plaisir de te voir ici. Si c’est un de tes rêves de vivre à l’étranger un jour, je te souhaite très fort de pouvoir le réaliser 😀
      Plein de gros bisous à vous 3 !

      6 octobre 2015 at 21 h 51 min
  • Répondre Christel Mai Linh

    Salut Sabine! 🙂
    Merci de partager vos jolies aventures, c’est très enrichissant et ça donne très envie! Je me suis retrouvée dans pas mal de tes commentaires dans les raisons pour lesquelles tu aimes être expat’! 😉
    Plein de bonheur à tous les 2 et continuez à nous faire rêver!
    Bises

    6 octobre 2015 at 20 h 30 min
    • Répondre Sabine

      Coucou Christel, ça fait un bail j’espère que tu vas bien !!! De ton côté tu es toujours « in love with Canada » ? Expat for life ?
      Merci beaucoup d’être passée par ici et plein de bisous

      6 octobre 2015 at 22 h 10 min
  • Répondre Ophélie G.

    Je suis d’accord avec presque tous les points qui tu cites, parce que « s’écrire une histoire à deux » ne me concerne pas tellement ! J’aime énormément ce genre d’article :D. xx

    6 octobre 2015 at 21 h 15 min
    • Répondre Sabine

      Coucou Ophélie !
      Merci pour ton petit message pour la sélection 😀
      Sinon, c’est aussi pour « s’écrire une histoire à soi », avant même d’en partager une à deux, qu’on s’expatrie ! Du coup, ça marche un peu quand même 😛 😛

      6 octobre 2015 at 22 h 16 min
  • Répondre Curiosités à NY

    Je me retrouve beaucoup dans cette reflexion. L’expatriation m’a rendue bcp plus active, curieuse et ouverte… Ca ne me donne aucune envie de rentrer en France. On prend gout a ce sentiment grisant !

    7 octobre 2015 at 1 h 02 min
    • Répondre Sabine

      Coucou Jeanne et bienvenue sur le blog 😀
      Ce vrai que sortir de sa zone de confort, ça fait du bien et ça booste énormément ! Ca doit être super de vivre à NY, je n’y suis allée qu’une fois mais j’avais vraiment adorée cette ville, son ambiance et son multiculturalisme 😀

      7 octobre 2015 at 9 h 19 min
  • Répondre Juliana

    Oh, je me reconnais tellement dans ton article ! Moi-même je viens de m’expatrier à Barcelone (certes, c’est un peu moins loin que l’Australie) et j’adore, j’adore, j’adore! J’aime tellement essayer de comprendre une autre culture, découvrir les spécialités, pouvoir voyager à travers le pays et bien sûr, pratiquer une autre langue aussi (personnellement, je fais des progrès en espagnol mais c’est « poco a poco »).
    Je vais continuer de regarder tes articles, bonne continuation 🙂

    7 octobre 2015 at 3 h 56 min
    • Répondre Sabine

      Coucou Juliana et bienvenue 😀
      Si tu adores, adores, adores, alors je n’ai qu’une seule chose à te dire, profite, profite, profite !! Et fais toi plein plein plein de souvenirs 🙂

      7 octobre 2015 at 9 h 25 min
  • Répondre Audrey

    merci pour ce bel article! Ca me rassure quand tu dis que vous n’avez pas encore trouvé l’endroit où vous aimeriez vous installer. Nous non plus nous n’avons pas trouvé pour l’instant!
    A quand les articles en anglais? Ca serait un super entrainement 😉
    Bisous

    7 octobre 2015 at 6 h 16 min
    • Répondre Sabine

      Coucou Audrey ! Tu vas bien ?? Pas trop dur de gérer le retour après tant de belles vadrouilles ?? Comment ça, vous n’avez pas trouvé un petit coin de paradis avec tous les pays que vous avez traversés !! Dommage, va falloir repartir pour essayer de trouver alors 😛
      Sinon, j’avais commencé à traduire les articles en anglais mais j’ai pris bcp bcp de retard… Mais personne ne s’en rend compte, parce personne ne les lit hihi, mais tu as raison il faudrait que je m’y remette 😀
      Plein de bisous ma belle

      7 octobre 2015 at 9 h 31 min
  • Répondre mariel

    Guy Sebastian a representé l’Australie à l’Eurovision 😆
    Chez moi, on a Woolworth, mais ca s’appelle pas Woolworth (mais le logo est le meme…. logique quoi…..)

    Sinon, comme toi, j’aime vivre à l’etranger (je n’aime pas tellement le terme d’expat)

    7 octobre 2015 at 21 h 04 min
    • Répondre Sabine

      Ah ah pour Guy Sebastien, en NZ ils sont aussi fans de l’Eurovision qu’ici ?? J’imagine que la NZ et l’Australie partagent plein de choses en plus de partager – presque – le même drapeau (peut être plus pour longtemps !). Sinon, c’est vrai expat ça sonne un peu comme exilé, c’est plus joli de dire qu’on aime vivre à l’étranger !

      8 octobre 2015 at 15 h 24 min
  • Répondre Aurelie K

    Joli article miss, merci!
    Je comprends tout et pareil pour moi (sauf l’histoire a deux forcement). Je reflechissais a quoi ajouter… Le plus important pour moi c’est la realisation que le monde entier (ou presque) est (plus ou moins) a portee de main, les possibilites… Ca n’aide pas forcement le choix, mais c’est grisant! Bizoux

    8 octobre 2015 at 6 h 17 min
    • Répondre Sabine

      Merci tout plein Aurélie 😀
      C’est vrai que sortir de sa zone de « confort », s’est s’ouvrir plein de portes et de possibilités ! Ici ou ailleurs !
      Plein bisous xx

      8 octobre 2015 at 15 h 33 min

    Envie de me laisser un petit mot ?

    Translate »
    Close