Follow:
Projet 365

#Au fil du temps – un mois d’Octobre jaune

septembre

 

Un mois d’octobre un peu particulier qui n’aura pas été rose pour moi mais jaune. Couleur de l’automne pour vous, couleur du printemps pour nous et couleur d’une maladie… Une maladie de femme peu connue, une maladie invalidante, une maladie qui a des conséquences malheureuses, une maladie qui s’opère mais qui ne se soigne jamais vraiment : l’endométriose.

En mars, j’ai lu un article qui m’a bouleversée : « un club pas si fermé » signée La Grande Blonde.

Après l’avoir lu, j’ai pleuré, beaucoup pleuré…  Je me suis reconnue dans chaque mot, dans chaque phrase, dans la culpabilité, dans la douleur et je me suis dis qu’après tout je n’étais, moi non plus, peut être pas qu’une chochotte… Et pourtant mes douleurs, j’en avais déjà parlé à des médecins alors je ne me faisais pas de grandes illusions… J’ai douté de moi, de ma démarche sur le chemin du rendez-vous, mais parfois la vie est bien faite, la femme de mon généraliste à Canberra en souffre (c’est une maladie qui touche 1 à 2 femmes sur 10), il m’avait déjà arrêté 2 fois en ce début d’année car j’étais très fatiguée (je n’avais  alors pas abordé les vraies raisons de mon mal-être…) et après m’avoir entendue, il m’a de suite orientée vers une spécialiste.

Après une série d’examens, le verdict est tombé en juin : une endométriose de stade 4 qu’il allait falloir opérer. J’ai pleuré de bonheur en entendant le docteur me l’annoncer… Je n’ai pas été triste une seule seconde, ou apeurée un seul instant, j’étais juste soulagée. Tellement soulagée d’entendre que j’étais malade, vraiment malade, que ce n’était pas juste moi, juste dans ma tête, que je n’étais pas juste une chochotte et que j’allais, peut être, pouvoir laisser derrière moi 20 ans de souffrances, 20 ans de combats mensuels perdus d’avance contre mon propre corps.

Au début, je ne voulais pas en parler, car quelques jours après l’annonce du médecin, j’avais de nouveau peur que cela ne soit pas vrai, que cela soit toujours dans ma tête plutôt que dans mon corps (20 ans de chochotterie, de certitudes, comme le dit si bien LaGB : cela ne s’oublie pas comme ça). Mais ça y est, j’ai été opérée, j’ai vu l’intérieur de mon ventre, j’ai vu les amas de cellules accrochées ça et là à l’origine de mon mal, j’ai vu le sang qui s’accumulait dans ma cavité abdominale… Et je me suis enfin pardonnée d’avoir eu mal pendant toutes ces années… Cartésienne jusqu’au bout des ongles… Mais, je ne savais toujours pas si je devais écrire à mon tour ou rester dans le silence et remplacer les vidéos de mon court séjour à l’hôpital (Et oui, l’Australie ce n’est pas la France en matière de santé). Mais le silence, c’est tout le problème de cette maladie :  un mal de femme qu’on a tendance à taire ; un mal intime banalisé : « c’est normal d’avoir mal quand on est une fille, non ? » ; une douleur psychologique : l’impression que c’est de sa faute si on a mal, qu’après tout l’on a qu’à être plus forte, un peu moins chochotte…

Mais je n’en serais surement pas là sans partage ! Si je n’avais pas lu LaGB, j’aurais 3 petites cicatrices en moins, mon ancien nombril et des certitudes stupides plein la tête 😉 Donc à mon tour j’aimerais partager, pour peut être, qui sait, changer un peu les choses, juste en écrivant : Non, ce n’est pas normal d’avoir mal…

 Musique : Departure de Brokenkites

 

Si vous souhaitez participer au projet 365, Marie, Marie-Charlotte et Mélanie ont créé un groupe privé sur Facebook pour discuter et échanger autour de ce projet, alors n’hésitez pas à nous rejoindre !

J’en profite aussi pour partager neuf clichés de notre de mois d’octobre particulier résolument tourné vers la nature et ses beautés !

 

Share on
Leave a comment

Par ici pour plus d'aventures !

14 petits mots

  • Répondre Marie

    C’est vraiment courageux Sabine d’avoir partagé ça avec nous, surtout si tu étais autant « culpabilisée » de ce mal qui te hantait…. J’espère que ton quotidien ne sera pas trop bouleversé avec cette maladie et que dans quelques mois tu reverras tes premières vidéos avec plaisir et recul… En tout cas ta vidéo et sa musique sont belles , en particulier l’orchidée qui s’ouvre O_O je n’avais jamais vu ça! Bon courage pour la suite, je t’envoie mes pensées positives :-*

    4 novembre 2015 at 17 h 29 min
    • Répondre Sabine

      Coucou Marie et merci beaucoup pour tes gentilles pensées 😀
      La fleur s’est ouverte pendant le nuit, il y a tout de même de bons côtés lorsque l’on arrive pas à dormir ! Et avec l’opération mon quotidien devrait devenir normal au fil des mois, j’ai hâte mais en même temps je ne sais pas encore ce que c’est 😛

      4 novembre 2015 at 17 h 48 min
  • Répondre Marie

    Une autre Marie… Je suis très heureuse que tu partages ce vécu et cette maladie. Trop de médecins l’ignorent en France et en conséquence, trop de filles souffrent inutilement et en silence. Cette maladie peut avoir de graves conséquences, c est pourquoi, nous devons toutes en parler autour de nous. Bravo pour ton courage , tes messages et tes magnifiques photos et vidéos. J’espère que désormais, chaque cycle lunaire sera juste le signe d’une féminité et non plus d’une souffrance. Gros gros bisous et encore merci

    4 novembre 2015 at 20 h 56 min
    • Répondre Sabine

      Coucou autre Marie 😉 ,
      Merci pour ces encouragements c’est vrai qu’il faut en parler, si ça peut aider ne serait-ce qu’un personne j’en serais tellement heureuse.
      Tout plein de bisous !

      5 novembre 2015 at 8 h 23 min
  • Répondre Wally

    Tu as eu raison de partager ta souffrance et tes doutes ici, c’est une excellente thérapie…la souffrance me révolte, bien sur que tu n’es pas une chochote, faut vivre cette douleur pour la comprendre, je n’ai pas cette saleté de maladie, mais j’ai quelque chose en moi qui fait que j’ai la sensibilité pour ressentir la douleur d’autrui,j’ai actuellement 2 jeunes femmes en consultation pour endométriose, elles sont venues pour autre chose, mais c’était sans compter sur la « magie » de mes mains, on ne peut rien me cacher (ou presque)…(je vais te contacter en mp si tu veux bien, pour te faire part de ces expériences)…
    revenons à la vidéo 😉 …je vois qu’on sait remplir les galettes chez vous !! la fleur qui s’ouvre c’est magique…la musique est un brin nostalgique et colle à ton humeur du moment, tes images sont belles…ta vie est belle, tu es belle …
    je t’embrasse bien fort

    4 novembre 2015 at 22 h 31 min
    • Répondre Sabine

      Merci tout plein Wally tu es vraiment adorable et avec plaisir pour en discuter 🙂
      C’est vrai que cela m’a fait du bien d’écrire, surtout parce que j’ai du mal à en parler, à parler tout court d’ailleurs. Dans la vie « non numérique » je ne suis pas une grande bavarde, je suis même plutôt très timide. Comme tu le dis c’est une saleté de maladie, qui reste trop longtemps dans l’ombre et dont on sous estime les effets physiques et psychologiques. Et comme toutes les endométrioses sont différentes, le diagnostique via des analyses est difficile, il faut donc savoir écouter ses patientes et ce n’est malheureusement pas souvent le cas. Elles ont eu beaucoup de chance d’avoir croisé ta route…
      Je t’embrasse aussi !!

      5 novembre 2015 at 8 h 38 min
  • Répondre MelMel

    Bravo pour cette vidéo elle est superbe et courage pour cette maladie… J’espère que tu vas aller mieux maintenant! En tout cas tu as eu raison de continuer tes vidéos elles sont super et ça te fera des souvenirs pour plus tard =) à dans un mois pour novembre!

    5 novembre 2015 at 1 h 22 min
    • Répondre Sabine

      Coucou Mélanie, c’est gentil de m’avoir laissé un petit mot ! Merci tout plein pour les encouragements ça me fait vraiment plaisir 🙂

      5 novembre 2015 at 8 h 40 min
  • Répondre Magali C.

    Très belle vidéo! La fleur qui s’ouvre, c’est vraiment très très chouette.
    J’imagine qu’il est très dur de subir une maladie qui n’est pas comprise par les autres et que du coup de ton côté tu n’oses plus en parler… J’espère que le plus dur est derrière toi maintenant et que cet article a contribué à te libérer un peu plus de ce passé douloureux.

    5 novembre 2015 at 9 h 15 min
    • Répondre Sabine

      Merci Magali et bienvenue sur le blog 🙂
      J’ai beaucoup de chance, je suis bien entourée et j’ai une moitié à l’écoute même si les médecins ne l’ont pas toujours été. Et oui, maintenant je vais faire comme tu dis, laisser ça derrière moi 😀

      5 novembre 2015 at 10 h 02 min
  • Répondre Amandine

    Moi aussi j’ai parfois du mal à parler dans la vraie vie, mais numériquement ou pas je suis là si tu as besoin. Reste entourée et avance sur ton chemin, un petit pas après l’autre.
    A bientôt pour partager nos petits moments.
    Bisous à tous les 2

    5 novembre 2015 at 22 h 48 min
    • Répondre Sabine

      Merci Amandine 😉
      Des bisous :-*

      6 novembre 2015 at 14 h 02 min
  • Répondre ferdy pain d'epice

    Wow ta video est magnifique, la qualite de tes cadrages et celle avec la fleur c’est magnifique. As tu fait un acceleré pour celle-la ?
    J’ai beaucoup à apprendre en video et je suis ravie d’avoir rejoint le groupe. Octobre etait mon premier mois ! 🙂

    11 novembre 2015 at 14 h 21 min
    • Répondre Sabine

      Bonjour Ferdy et bienvenue sur le blog 😉 Merci pour tous tes compliments. Pour la fleur, j’ai pris une photo toutes les heures pendant 12h avec un appareil sur un trépied pour éviter tout mouvement. C’est un chouette groupe, je suis contente que tu nous aies rejoint et que tu te lances ! Novembre sera mon 6ème mois, le temps passe trop vite avec ce projet 😀

      11 novembre 2015 at 17 h 31 min

    Envie de me laisser un petit mot ?

    Translate »
    Close