Follow:
Road Trip dand le TOP END, NT

Carnet de voyage : 2 jours à Nitmiluk NP

Après 4 jours de rêve à Kakadu, nous prenons la route de Katherine. Notre premier arrêt nous mènera à Edith Falls. Un enchaînement de cascades et de grands bassins naturels. Nous décidons de nous rendre à l’upper Pool (piscine haute) pour nous baigner, après 20 min d’une ascension assez raide et un coup d’oeil à la carte nous décidons de pousser plus loin en haut de la colline.

    

Il fait très chaud 40°C environ, la forêt à travers laquelle nous marchons est littéralement en cendres et il n’y a donc pas l’ombre d’une ombre sous laquelle s’abriter… Et en plus des habituelles mouches, cette fois nous avons le droit à des taons… Mathieu est bien couvert mais comme je suis en short la rando prend vite des allures d’enfer. Dès que je m’arrête une dizaine de taons m’assaillent, autant vous dire que j’ai rarement marché aussi vite !! J’en ai même perdu Mathieu qui prenait quelques clichés en route. Après plus d’une heure de marche, une fois arrivés au bassin, nous n’avons qu’une envie c’est nous baigner !! Mais le bassin est large, profond et isolé.. Nous qui recherchions à être seuls, nous sommes bien embêtés car avons peur de faire une rencontre inopinée avec freshie (crocodile d’eau douce). Nous rebroussons donc chemin et trouvons un petit bassin pour nous rafraîchir et nous restaurer ! Il était temps 🙂

En fin d’après midi nous rejoignons Katherine, La ville est très isolée et majoritairement Aborigène, nous ne nous y attarderons pas car nous continuons notre route vers Nitmiluk. Nous repérons un campement sauvage perdu au fond d’un chemin. Cette nuit le vent nous apporte un peu de fraîcheur mais aussi l’odeur de cendre des forêts des alentours qui viennent juste d’être brûlées.

  

Le lendemain après 2 ou 3 faux départ pour cause d’oublis:  d’eau, d’appareil photo, et je ne sais plus quoi encore… Nous embarquons pour la journée sur un canoë afin de découvrir les gorges de Nitmiluk à la force des bras. Nous avons aussi oublié la carte ce qui perturbera un tantinet Mathieu… Fin de saison sèche oblige, il y a moins d’eau nous devrons donc ramer mais aussi porter le canoë pour pouvoir passer d’une gorge à l’autre. Les paysages sont spectaculaires mais nous trouvons que cela manque un peu de vie après avoir été sur la Yellow Water River…  Peu d’oiseaux, pas de crocodile, des grenouilles desséchées, en même temps la chaleur de ces deniers jours n’encourage personne à sortir.

Il y encore beaucoup de chose à visiter dans la région, les Cutta Cutta caves ou les sources chaudes de Katherine, mais nous préférons nous remettre en route pour profiter d’un des joyaux du Northern Territory, le Lietchfield National Park !

 

Share on
Leave a comment

Par ici pour plus d'aventures !

2 petits mots

  • Répondre Marie

    Hum!!! Comme on aime! On y sera bientôt… Comment cette petite grenouille s’est-elle retrouvée là? Elle me fait craquer avec sa couleur de jade…

    14 novembre 2014 at 10 h 14 min
  • Répondre Sabine

    C’est ma petite copine trop mimi 😆 , je voulais l’adopter tellement elle était belle, mais elle n’aurait pas été très heureuse ici 🙄 ! Elle vivait dans le montant de la douche du camping… Ca m’a fait tout bizarre quand je me suis aperçue que deux petits yeux me fixaient alors que je me lavais les cheveux !!

    15 novembre 2014 at 10 h 15 min
  • Envie de me laisser un petit mot ?

    Translate »
    Close